Délit de Viennoiserie

Une scène d’une rare violence s’est déroulée vendredi 12 Octobre aux alentours de 11h00. Saint-Maur-des-Fossés, banlieue privilégiée du sud-est de Paris, a été le théâtre d’un affrontement surprenant.

En plein cœur du centre ville et à la vue de tous, la victime se fait soudain entendre rue de Saint-Hilaire en poussant des cris stridents. Elle sort à peine d’une boulangerie quand l’agresseur  se jette sur elle. Les passants déconcertés n’osent pas intervenir, tour à tour indignés ou amusés. Le plus âgé arrache quelque chose des mains du plus jeune, qui pleure à grosses larmes. Une tierce personne doit alors mettre fin à la rixe en s’interposant, cette dernière n’étant autre que la mère des deux parties, âgées d’environ 3 et 5 ans.  Au cœur du conflit : un pain au chocolat.

Cet évènement intervient dans un climat d’insécurité profond et en pleine polémique sur les viennoiseries. Jean-François Copé, candidat à la présidence de l’UMP, a été le premier à tirer le signal d’alarme sur ce type de vol à l’arrachée. Il mettait alors en avant le cas de « voyous » ayant volé un pain au chocolat à leur camarade « sous prétexte qu’on ne mange pas pendant le ramadan ». Ce dernier incident semble donner bien plus d’ampleur à la polémique : nul n’est plus à l’abri d’un vol de viennoiserie, même dans une banlieue aisée ou au sein de sa propre famille. Les voyous et le ramadan hors de cause, le dénominateur commun à cette violence apparait clair : le pain au chocolat.

Advertisements

Tagged: , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: