Israël : S’installer dans une colonie, une bonne affaire ?

L’occupation des territoires palestiniens est aujourd’hui une volonté affichée du gouvernement israélien. Mais au-delà des stratégies politiques, pourquoi les Israéliens vont-ils s’installer en Cisjordanie, au cœur d’un territoire palestinien qui leur est hostile ? S’il s’agit pour certains d’un acte religieux visant à se réapproprier des terres qu’ils estiment juives, la majorité des colons a en fait des motivations économiques.

Alors qu’ils étaient 150 000 Israéliens à vivre en Cisjordanie en 1996, on estime aujourd’hui leur nombre à près de 500 000. Une tendance qui ne faiblit pas puisque que l’actuel le cabinet ministériel a déclaré en novembre avoir doublé le budget alloué aux colonies dans le but d’« encourager une migration positive vers ces communautés ». La plupart d’entre elles sont considérées par le gouvernement comme « zones nationales prioritaires », ce qui permet à leurs habitants de profiter d’aides au logement et à l’éducation.

La colonie d’Ariel, située au nord ouest de la Cisjordanie, abrite ainsi une université reconnue et subventionnée par l’Etat. Les loyers y sont plus attractifs que ceux des grandes villes, faisant d’Ariel une sorte de « colonie dortoir » : chaque jour, 65% de ses habitants vont travailler à Jérusalem ou Tel Aviv. Avec 20 000 habitants, Ariel est une des grandes colonies, tout comme Ma’ale Adumim et ses 40 000 colons. Celles-ci attirent grâce à leurs équipements modernes : cliniques, centres commerciaux, aires de jeux, salles de sport et de spectacle, piscines ou encore restaurants.

A ces incitations qui portent sur la vie quotidienne s’ajoutent des avantages pour les investisseurs. Les routes reliant les colonies à Israël facilitent la circulation des biens et donc les échanges commerciaux. Des aides sont accordées aux entreprises agricoles et industrielles qui s’installent en Cisjordanie, à hauteur de 24% de leurs investissements. Une mesure à laquelle s’ajoute un rabais de 69% sur la location des terrains destinés à l’industrie, au tourisme ou au commerce.

Les avantages personnels et professionnels à s’installer dans une colonie sont donc nombreux. Une occupation du territoire palestinien qui ne se fait pas sans tensions : les bus scolaires y sont systématiquement blindés, et la plupart des colons israéliens munissent leurs voitures de fenêtres en plexiglas pour parer aux jets de pierres. Car si elles présentent des avantages économiques, ces colonies restent un frein à la paix, la fragmentation du territoire palestinien faisant obstacle à la création d’un état.

Advertisements

Tagged: , , , , , ,

One thought on “Israël : S’installer dans une colonie, une bonne affaire ?

  1. Js February 19, 2013 at 7:03 am Reply

    “S’il s’agit pour certains d’un acte religieux visant à se réapproprier des terres qu’ils estiment juives, la majorité des colons a en fait des motivations économiques”

    Mais est-ce que le droit à s’installer dans ces colonies est ouvert à tous les citoyens israeliens?
    Ou s’agit-il de réélles implantations juives et non israelienne?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: